Ville de Pompey

Accueil  > Découvrir Pompey  > Histoire de Pompey

HISTOIRE DE POMPEY

De 1945 à nos jours\"Mairie\"

La période qui succède à la libération ne va pas sans heurts, ni difficultés. Après la joie de la liberté retrouvée, mêlée toutefois à un certain chagrin pour les personnes endeuillées, les ressentiments surgissent.

Il y a beaucoup à faire : rétablissement du pont de chemin de fer et du pont route entrepris par le génie américain, projet de groupement d'urbanisme, de nouveaux groupes scolaires au centre et vers la Croix Pillard, d'un terrain de sport intercommunal qui serait implanté à Frouard.

En décembre 1947, Pompey doit faire face à une nouvelle épreuve : de terribles inondations (7 m au-dessus du niveau normal) endommagent les maisons, l'usine et les ouvrages publics.

\"Grand

Pompey panse peu à peu ses blessures.

En 1957, la commune connaît alors le début d'une grande extension urbaine et sociale parallèlement à une démographie croissante.

En 1959, l'usine a mis au point un vaste programme de modernisation : réfection des hauts-fourneaux, extension des laminoirs, nouveaux ateliers de travail à froid. Suite à ces installations et une dégradation des marchés, les ouvriers sont inquiets : la direction pense à une compression du personnel.
En 1967, une grève éclate ayant pour motifs les diminutions de salaires, la réduction des effectifs, les mutations internes, les cadences de travail, la menace de chômage et le droit à la retraite à 60 ans. La grève se généralise en Lorraine et les négociations se poursuivent.

La grève durera 18 jours et fera de Jacques Chérèque le numéro 2 de la CFDT. Antoine Trogrlic suivra le même chemin.

 \"Eglise\"

 

La création d'un marché hebdomadaire sur l'avenue Gambetta est décidée et la construction d'une grande salle de sport au stade intercommunal est prévue.

En 1960, la municipalité pense remplacer la colonie de vacances existante par un centre aéré plutôt que de construire un lotissement résidentiel comme le proposait un des nombreux projets de logement qui naissent cette année-là.

Pour améliorer la politique internationale entre la France et l'Allemagne, des échanges culturels franco-allemands s'organisent, et ce, dès 1964 à Pompey. En octobre 1974, une charte est signée entre Pompey, Frouard et Lohmar (situé à 20 km de Cologne), officialisant le jumelage entre ces trois communes.

Depuis 1977, l'usine devenue la SNAP (Société Nouvelle des Aciéries de Pompey) : depuis 1968 sombre: elle est déficitaire et des emplois sont supprimés.

Malgré les efforts fournis, l'usine fermera ses portes définitivement en 1986 et sera totalement détruite.

Les activités industrielles et économiques du Bassin de Pompey sont menacées.

En mai 1983, le Syndicat Intercommunal de Développement Economique et Social (SIDES) est créé afin d'étudier les moyens d'implantation de futures industries.

Petit à petit, plusieurs entreprises s'implantent :

  • Clarion-France au Pré-à-Varois à Custines (1983),
  • la SOFREB
  • Manoir-Industries (anciennement Lorforge).

En janvier 1985, la Mission Locale, dont le but est l'insertion sociale et professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans, est créée.

De 1969 à 1972, des travaux ont lieu concernant la canalisation de la Moselle: mise au gabarit, constitution d'une grande plate-forme le long des Terreaux, construction d'une grande écluse et d'un barrage mobile.

La navigation fluviale, disparue depuis plus d'un siècle, refait alors son apparition à Pompey.

De nombreux projets se concrétiseront au cours des années 1974 et 1975 :

  • Mise en service d'une route le long de l'écluse,
  • nouveau cimetière à la sortie Nord de Pompey,
  • acquisition de la salle Jean XXIII transformée en gymnase,
  • amélioration de l'alimentation en eau par la mise en relation de tous les réservoirs de la ville,
  • construction d'une maison de retraite avec une capacité d'accueil de 80 lits,
  • construction d'un foyer-résidence pour personnes âgées (60 studios),
  • ouverture de la piscine intercommunale Frouard/Liverdun/Pompey,
  • ouverture d'une salle des mariages et de bureaux pour le public,
  • rénovation du centre socioculturel et aménagement du Centre d'histoire locale au sous-sol.

En 1980, le plateau de l'Avant-Garde subit certaines transformations :

  • Création d'une zone de loisirs.
  • Création d'un parcours de santé.
  • Etablissement d'aires de jeux et de repos.

Copyright 2009 - Ville de POMPEY - Accueil - Liens utiles - Marchés publics - Plan du site - Mentions légales - Réalisation KTP Concept